Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 décembre 2016 5 02 /12 /décembre /2016 08:00

 

Après avoir dénoncé sa mère, une tueuse en série, Annie, quinze ans, a été placée dans une famille d’accueil aisée dans un quartier huppé de Londres. Elle vit aujourd’hui sous le nom de Milly Barnes et a envie, plus que tout, de passer inaperçue. si elle a beaucoup de difficultés à communiquer avec ses camarades de classe, elle finit néanmoins par se prendre d'affection pour une ado influençable du voisinage. Sous son nouveau toit, elle est la proie des brimades de Phoebe, la fille de son tuteur, qui ignore tout de sa véritable identité. À l’ouverture du procès de la mère de Milly, qui fait déjà la une de tous les médias, la tension monte d’un cran pour la jeune fille dont le comportement va bientôt se faire de plus en plus inquiétant.

 

 

Alors si vous voulez vous prendre une bonne claque, ce livre est fait pour vous !

 

Ali land a réussi un magistral tour de force.

 

C'est un thriller psychologique qui est vraiment puissant.

 

Aucun répit pour notre cerveau, pour nos émotions, pour notre malaise... Aucun temps mort....

 

La tension est là tout au long du roman, pas un instant où elle retombe... 

 

C'est très prenant, c'est limite envoutant comme livre.. Aucune émotion n'est laissée au hasard.

 

Difficile ensuite de passer à un autre livre !

 

Published by Isa
commenter cet article
25 novembre 2016 5 25 /11 /novembre /2016 08:00

1969. Angel Rock est une petite localité du sud de l’Australie, austère et abandonnée du monde. Le village a été durement touché par la crise, l’industrie du bois peine à le maintenir en vie. Nature hostile, conditions de vie difficiles, familles isolées, c’est dans ce contexte douloureux qu’un drame s’abat sur la communauté : Tom Ferry, 13 ans, et son petit frère Flynn disparaissent dans le bush, aux abords du village. Une battue est organisée pour les retrouver, en vain.

Sydney, quelques semaines plus tard. Une adolescente en fugue originaire d’Angel Rock est retrouvée morte dans une maison abandonnée. Le suicide ne fait aucun doute pour les autorités. Mais Gibson, un policier sombre et tourmenté, décide, de poursuivre ses investigations.

Défiant sa hiérarchie, il gagne Angel Rock où il va mener une enquête qui, bien vite, va tourner à l’obsession. Dans cette petite communauté où rien ne s’oublie mais où rien ne se dit jamais, Gibson devra affronter le poids du passé, le sien et celui du village, pour mettre à jour des secrets enfouis depuis trop longtemps.

Avec ce récit crépusculaire d’une puissance narrative exceptionnelle, Darren Williams nous offre le tableau d’une éclatante noirceur d’un village australien dévasté par l’évolution sociale, hanté par les non-dits, frappé par la tragédie, où les enfants paient pour les péchés de leurs parents. Avec des personnages d’une complexité peu commune, au premier rang desquels des adolescents en crise, un style lyrique et hypnotique, l’auteur envoûte littéralement ses lecteurs jusqu’au coup de théâtre final.

 

Très beau livre...

 

J'ai mis un peu de temps pour le lire car il se savoure...

 

C'est un polar doux, lent, mélancolique mais pas ennuyeux du tout.

 

On a envie de revenir en arrière dans le passé et d'aller visiter cette petite ville d'Angel Rock... Village qui semble paisible mais qui au final cache bien des secrets et des drames....

 

Cela commence par la disparition de deux enfants puis cela continue avec d'autres drames, d'autres secrets... 

 

Les chapitres alternent les personnages et ça rythme un peu le livre. J'aime cette narration où l'on change de point de vue.

 

C'est difficile de le chroniqueur car tout est presque en retenue, c'est douloureux, émouvant, triste, plein d'espoir en même temps ! A lire !

 

Published by Isa
commenter cet article
18 novembre 2016 5 18 /11 /novembre /2016 08:00

 

 

UN SUSPENSE EN CLAIR-OBSCUR
À la sortie de l'opéra de Francfort, la mort violente d'une jeune femme de seize ans, sous le regard impuissant de son père, modifiera un siècle plus tard le destin d'un couple de Français.

Astrid et Guillaume sont accaparés par leurs recherches immobilières. Ils conduisent depuis six mois un projet crucial : quitter définitivement Paris pour s'installer, avec leur fille de dix ans, dans une vieille demeure à la campagne.

Aux confins du Haut-Anjou, l'histoire de ces deux familles fusionnera au travers d'une rencontre imprévue. Un homme fera le lien entre les deux époques, il tentera d'acquérir la même propriété. Cet étranger fera preuve d'une obstination sans limites à l'égard des Parisiens en quête d'un bonheur idéalisé. L'enjeu sera un château néogothique construit au 19e siècle par un illustre architecte angevin.

Découvrez l'étonnante aventure de ce couple venu s'enraciner dans un domaine isolé, les yeux pleins d'espoir à la recherche du paradis. Cette immersion fascinante les mènera vers une vérité effroyable... Bienvenue au château de Métysière !

La main tragique du destin a peut-être condamné les précédents occupants...

 

Voici un auteur que je ne connaissais pas mais qui a écrit d'autres livres.

 

Le résumé du bouquin m'a attiré, la couverture moins...

 

J'ai beaucoup aimé cette histoire.

 

Le livre est court et si lit assez vite.

 

On est vite embringué dans cette histoire d'un couple qui tombe en amour pour un château mis en vente aux enchères.

 

Passer d'une vie parisienne à une vie de château ne se fait pas sans mal sans oublier une petite inttigue qui vient se greffer la-dessus !

 

Un bon moment de lecture qui me donne envie de découvrir les autres écrits de cet auteur.

Published by Isa
commenter cet article
11 novembre 2016 5 11 /11 /novembre /2016 08:00

 

Parfois, les bourreaux aussi croient faire le bien. Antoine Drévaille n'oubliera jamais. Dévasté à quinze ans par une agression d'une violence inouïe, il décide, 19 ans plus tard, d'adresser une longue lettre à son tortionnaire. Une confession hallucinante pour se désencombrer enfin de cette humiliation qui a souillé sa vie. Mais le passé ne rend pas les armes aussi facilement. Un lourd secret révélé un matin d'hiver dans les somptueuses calanques de Cassis va de nouveau bouleverser la vie d'Antoine. À partir de cette seconde vertigineuse face aux vagues hurlantes, cet homme marqué au fer rouge et soudain « ébloui de l'intérieur » va faire de sa nouvelle vie un combat sidérant contre les coups de poignard du destin : le sien et celui de ceux qu'il aime, qui sont à genoux et n'ont plus la force de se battre. Mais n'y a-t-il pas derrière le secret dévoilé dans les calanques un piège abyssal, une illusion et le début d'un nouvel enfer ? Peut-être. Ou peut-être pas. Ce qui est sûr, c'est que l'histoire d'Antoine Drévaille va loin. Très loin. Jusqu'à l'impensable. La voici.

 

Un roman pour le moins original !

 

Je m'y suis vite laissée prendre ! Je dis vite mais pas vraiment tout de suite ! 

 

Le départ est une lettre que le narrateur écrit au bourreau de sa jeunesse, une lettre où il exprime tous ses sentiments, c'est assez déroutant sa façon d'écrire d'ailleurs et au départ on se dit que ça va être le coup classique et finalement non....

 

Le livre est super bien construit, et l'histoire est vraiment spéciale et la fin je ne l'ai pas vue venir même de loin !

 

On se laisse embarquer dans un drame que l'on n'a pas prévu et j'ai adoré du presque début à la fin !

 

 

Published by Isa
commenter cet article
4 novembre 2016 5 04 /11 /novembre /2016 08:00

 

Qui est vraiment Georges Lyons ? 

Un consultant paisible, comme le croit sa femme ? 

Un braqueur de banques, comme il le pense lui-même ?

Mener une double vie présente pas mal d'avantages. 

Mais quand vos collègues essaient de vous descendre et que votre tendre épouse semble très intime avec des gens qui veulent vous supprimer, il est temps de vous poser des questions. 

Et de trouver les bonnes réponses. Vite. 

Car lorsque la mort vous court après, vous n'avez pas le temps de vous retourner. 

 

 

Voici un livre que j'ai beaucoup aimé !

 

Il y a un thème qui est asez récurrent dans plein de livres mais je le tairais ici pour garder la part de mystère ! Et malgré ce thème utilisé maintes et maintes fois, la sauce a bien pris !

 

C'est un livre qui va à 100 à l'heure et ça part dans tous les sens, on ne s'ennuie pas, ça se dévore du début à la fin.

 

J'ai bien aimé le coup de la double vie avec le tel est pris qui croyait prendre !

Le style est agréable, simple et les pages se tournent toutes seules !
 

Published by Isa
commenter cet article
31 octobre 2016 1 31 /10 /octobre /2016 08:00

Gabriel Abramovic a tout perdu en l'espace d'une nuit. La vie qu'il s'était construite à force de sacrifices. Victor, son fils de 17 ans, battu à mort par un inconnu. La vue. Dix ans plus tard, il a appris à tout surmonter. Sa cécité, qu'il n'a pas renoncé à combattre. Sa solitude, qu'il comble en cumulant les conquêtes. Tout. Sauf le deuil de son enfant. Germe alors une idée un peu folle dans sa tête : et si sa guérison passait par la résolution du meurtre de son fils, resté impuni ? Victor était un garçon brillant mais secret, torturé, excessif, curieux. Le genre qu'on peut vouloir réduire au silence de façon radicale. Gabriel décide de partir à la rencontre des dernières personnes qui l'ont côtoyé afin de faire la lumière sur les circonstances de sa mort. Pour le guider dans sa quête sous forme de road trip, il recrute Maya Torres, une jeune femme solitaire et mélancolique, sans lui avouer le véritable but de ce voyage. Facile et bien payé, ce travail tombe à point nommé pour la jeune femme aux fins de mois difficiles. Elle devra être son guide, son chauffeur. Ses yeux. Mais qui guide vraiment qui ? Gabriel éveille Maya à une sensualité à laquelle elle avait renoncé depuis longtemps, la fait rire, rougir, fait battre son coeur. Seulement, quand leurs escales la ramènent systématiquement à un secret qu'elle croyait à jamais enterré, Maya commence à douter : Gabriel est-il celui qu'il prétend ? Ne lui a-t-il pas tendu un piège pour l'entraîner vers ses propres ténèbres ?

 

Encore une nouvelle pépite d'Ingrid Desjours !

J'ai retrouvé tout ce que j'aime en elle et bien plus encore !

C'est un thriller psychologique qui se passe en France et on retrouve bien nos repères au niveau de l'actualité et de tout ce qu'il se passe en France, le décor nous est donc bien connu ainsi que les différents drames qui se jouent chez nous depuis quelques années...

L'action de déroule dans les années 2000 mais il y a des allers-retours entre 2003 et 2016, j'adore ce principe du passé qui nous permet de comprendre le présent.

C'est un livre qui exacerbe pas mal d'émotions, l'amour filial, l'amour tout court, le racisme, l'élitisme...

Ingrid Desjours  a encore su nous emmener avec elle avec sa plume bien particulière...

Une belle réussite !

 

 

Published by Isa
commenter cet article
28 octobre 2016 5 28 /10 /octobre /2016 19:00

 

Deux fillettes rentrent chez elles par une chaude après-midi de juillet à Baltimore. Dans une rue qu'elles n'auraient pas dû emprunter, elles trouvent un bébé abandonné dans un landau. La gentille Alice Manning et Ronnie Fuller, la tête brûlée, sont pleines de bonnes intentions. Elles veulent juste aider ce bébé et faire une bonne action... Mais la situation prend un tour dramatique et la vie de trois familles s'en trouve bouleversée à jamais.Sept ans plus tard, Alice et Ronnie rentrent chez elles, séparément cette fois. Leur amitié n'est plus qu'un lointain souvenir, mais leur secret les lie à jamais. Alors qu'elles tentent de tourner le dos à leur sombre passé, un enfant disparaît, dans des circonstances si troublantes qu'elles désignent tout de suite Alice et Ronnie comme coupables. Déterminée à retrouver l'enfant disparu et à faire éclater la vérité au grand jour, le détective Nancy Porter, qui avait déjà résolu la première disparition, prend l'affaire à c?ur.Mais il ne faut jamais se fier aux apparences, car dans ce monde, l'innocence n'existe plus, pas même chez les enfants.

 

Si vous vous attendez à un livre avec de l'action, passez votre chemin !

 

C'est un livre lent où l'auteur prend le temps de poser l'intrigue et de nous laisser découvrir les personnages.

 

J'ai accroché tout de suite mais la lenteur peut peut-être un peu nous faire fuir. J'ai adoré l'ambiance décrite par l'auteur et une fois qu'on est happé on a du mal à le lâcher.

 

Je n'ai pas du tout éprouvé d'attachement pour les deux enfants c'est assez bizarre mais je voulais absolument savoir ce qu'il s'était passé.

 

Après un drame commis dans leurs jeunes adolescences, on retrouve les deux filles un peu plus agées presque adultes et entrainées une fois de plus dans un autre drame et c'est tout le côté psychologique qui prend sa place ici.

 

J'ai aimé justement ce côté lent et ce style un peu particulier de l'auteur, il faut s'habituer mais une fois dedans c'est un vrai plaisir !

 

 

 

 

Published by Isa
commenter cet article
21 octobre 2016 5 21 /10 /octobre /2016 08:00

 

Pouvait-elle vraiment tout oublier ? Le nouveau phénomène du thriller psychologique Alan Forrester est thérapeute dans la petite ville cossue de Fairview, Connecticut. Il reçoit en consultation une jeune fille, Jenny Kramer, quinze ans, qui présente des troubles inquiétants. Celle-ci a reçu un traitement post-traumatique afin d'effacer le souvenir d'une abominable agression dont elle a été victime quelques mois plus tôt. Mais si son esprit l'a oubliée, sa mémoire émotionnelle est bel et bien marquée. Bientôt tous les acteurs de ce drame se succèdent dans le cabinet d'Alan, et lui confient leurs pensées les plus intimes, laissant tomber leur masque pour faire apparaître les fissures et les secrets de cette petite ville aux apparences si tranquilles. Ce thriller, d'une puissance rare, plonge sans ménagement dans les méandres de la psyché humaine et laisse son lecteur pantelant. Entre une jeune fille qui n'a plus pour seul recours que ses émotions et une famille qui se déchire, tiraillée entre obsession de la justice et besoin de se reconstruire, cette intrigue à tiroirs qui fascine par sa profondeur explore le poids de la mémoire et les mécanismes de la manipulation psychologique.

 

Waouh ! Une vraie claque ce bouquin !

 

Un thriller psychologique qui prend vraiment aux tripes !

 

Je l'ai trouvé très original déjà dans sa manière d'être écrit. La narration est faite par un psychiatre qui nous explique ce qu'il s'est passé, la manière dont il traite ses patients et comment il en arrive à déraper dans un sens.

 

C'est très prenant car on rentre presque au coeur des gens, ça se lit très bien avec une petite sensation de malaise finalement qui donne le petit truc en plus.

 

Finalement, cela traite de manipulation du début à la fin et c'est ça je pense qui donne un drôle de sentiment mais vraiment j'ai eu du mal à le lâcher !

 

Un vrai régal !

Published by Isa
commenter cet article
14 octobre 2016 5 14 /10 /octobre /2016 08:00

 

En rentrant du cinéma, John Wright et son épouse retrouvèrent leur baby-sitter, Paula Aherne, baignant dans son sang. Leur bébé a disparu, les Wright n'ont pas d'ennemis, pas de fortune... Pourquoi eux ? C'est la banalité du mal dans toute son horreur : l'irruption dans la réalité d'un évènement qu'on veut croire impossible.
D'un hypothétique indice, et réalisent bientôt que tout ce qu'ils savaient de Paul, la jeune fille sans famille à qui ils avaient (trop ?) facilement fait confiance, était faux.
A commencer par son identité. Qui était-elle vraiment ? Mais le temps leur est compté, car c'est seulement dans les premières heures qui suivent sa disparition qu'un enfant à une chance d'être retrouvé vivant.

 

Voilà un roman que j'ai apprécié ! C'est loin d'être le roman du siècle mais ça se lit bien quand même.

 

Pour moi il est classique cela dit. Une baby-sitter morte qui n'est pas celle qu'on croyait... c'est un peu du déjà-vu mais pourtant la sauce prend quand même pas mal j'ai trouvé.

 

L'enquête ne semble pas avancer avec la police et le FBI donc le père commence à enquêter de son côté et à trouver des indices ici et là lui permettant d'avancer peu à peu...

 

J'ai trouvé qu'au fil du temps ce que l'on découvrait sur la baby-sitter devenait un peu moins "déjà-vu" donc ce fut un bon moment de lecture...
 

Published by Isa
commenter cet article
7 octobre 2016 5 07 /10 /octobre /2016 08:00

 

Clenhburran : cent cinquante âmes en hiver, ses routes sinueuses entre vallons verdoyants et récifs escarpés, ses tourbières et ses fleurs sauvages. C’est en Irlande, dans ce hameau du comté de Donegal, que le célèbre compositeur Peter Harper est venu trouver refuge dans une maison isolée sur la plage. Pour s’accommoder d’un divorce orageux et renouer avec la musique.
Au retour d’un dîner chez des amis par une nuit de tempête, il tente de dégager la branche d’un vieil orme qui lui barre le chemin, quand il est frappé par un éclair d’une rare violence. S’ensuit une migraine chronique qu’aucun traitement ne parvient à apaiser, suivie, quelques jours plus tard, par de récurrents cauchemars sanglants où peu à peu apparaissent ses voisins et ses propres enfants, qu’il attend pour les vacances. Ces rêves semblent l’avertir d’un danger imminent auquel personne n’est disposé à croire. Saisi d’une angoisse vertigineuse lorsqu’il constate que jour après jour des pans entiers de ses visions nocturnes s’incarnent dans la vie réelle, il doit lutter seul contre la menace qui désormais enserre les siens.
Dans ces paysages irlandais aussi grandioses qu’inhospitaliers, c’est la part d’ombre de chaque personnage qui se dévoile, tous rattrapés par ce qu’ils sont ici venus fuir.
Un rythme vertigineux, un suspense tramé au cordeau : un début fracassant pour un auteur surnommé déjà le “Stephen King espagnol”.

 

Quand j'ai lu le résumé et que j'ai vu à la fin qu'on parlait du Stephen King espagnol, je me suis dit que c'était un peu too much...

 

Mais finalement c'est assez près de la vérité !

 

Auteur espagnol certes mais action qui se déroule en Irlande...On a d'ailleurs l'impression que l'auteur est irlandais tellement l'ambiance et les paysages sont bien retranscrits.

 

J'ai beaucoup aimé ce livre car l'intrigue est très bonne. Cela sort un peu de l'ordinaire car ici pas de meurtre à résoudre donc pas de policier ou d'enquêteur en action. 

 

C'est un roman angoissant, on ne sait pas trop comment interpréter finalement ce qu'on lit, est ce du fantastique, est ce du réel, y a t'il des choses que nous ignorons ? Oui nous ignorons des choses que nous ne découvrirons qu'à la toute fin !

 

J'ai beaucoup aimé les personnages, leurs descriptions et la manière de vivre ce qu'ils vivent..

 

 

Published by Isa
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog d'Isa
  • : Des livres, que des livres, surtout des livres !
  • Contact

Texte Libre

Recherche