Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 septembre 2016 5 23 /09 /septembre /2016 08:00

Quand, une première fois, Alicia ne rentre pas, Thomas Vogèle écope de neuf années de prison. Et lorsque, sa peine accomplie, il se lance pour la seconde fois à la recherche de son amie d'enfance, Tom ne sait pas qu'il va mettre à jour de bien lourds secrets...

 

J'ai beaucoup aimé ce roman.

 

C'est l'histoire d'enfants, puis d'ados, puis d'adultes...

 

C'est une histoire riche en sentiments, on s'attache aux personnages et bien évidemment on a envie de savoir pourquoi Alicia n'est pas rentrée et comment on en est arrivé là !

 

Quelques allers-retours dans le passé pour suivre un peu le fil et l'intrigue se dénoue peu à peu. Ce n'est pas un roman d'action mais on ne s'ennuie pas et on aime à découvrir les petits ou grands travers de chacun tout en appréhendant petit à petit le dénouement de l'hitoire.

 

Thomas, le personnage principal, arrive au fil du temps après sa sortie de prison a dénoué le fil de l'histoire accompagné de ses amis d'enfance, mais sont-ils toujours ses amis ?

 

Published by Isa
commenter cet article
16 septembre 2016 5 16 /09 /septembre /2016 08:00

De la famille Verdier, il ne reste plus qu'eux, Pierre et Claire, le frère et la soeur. Lui, a repris la ferme familiale, dans la vallée de Saint-Vincent, auprès de leur montagne. Elle, vit à Paris. De l'existence de sa soeur, il ne sait rien, ou si peu de choses. Simplement qu'elle lui rendra toujours visite, immanquablement, deux fois l'an, dans cette maison de famille où rien n'a changé. Mais cette fois-là, c'est différent. 
Claire a des cauchemars. Toutes les nuits, elle a peur pour une certaine Vicky, et prétend qu'elle-même sera bientôt morte. Pour Pierre, l'homme de la terre, les secrets et les névroses de sa soeur ne sont que des faiblesses. Un matin d'hiver pourtant, Claire part et ne revient pas. Lorsqu'on retrouve son corps sans vie, étrangement vêtu, c'est Pierre qui est désigné comme le coupable. Pierre est seul à présent. 
Lui, le taciturne qui vit reclus depuis le drame qui a brisé sa carrière d'alpiniste, aurait-il pu commettre l'irréparable ? Tant il est vrai que dans la famille Verdier les mystères et les secrets sont légions. Et qui est cette Vicky dont personne dans l'entourage de Claire ne semble connaître l'existence ? Pierre comprendra bien tard qu'elle était le secret le mieux caché de sa soeur...

 

Voici un auteur que je découvre avec ce livre.

 

Un roman qui fait la part belle a l'atmosphère de la montagne, la montagne qui fait partie intégrante de cette histoire comme un personnage à part entière.

 

Tout est fait de non-dits, de secrets, de montagnards qui restent entre eux...

 

C'est passionnant du début à la fin, l'ntrigue est vraiment bien écrite et plusieurs thèmes sont abordés, la folie, la vie particulière dans les pettis villages de montagne, les capacités à dépasser ses limites, le silence qui règne et bien d'autres encore...

 

Tout est noir du début à la fin... j'ai aimé découvrir la famille Verdier si secrète, touchée par de nombreux drames mais n'en parlant pas... 

 

Published by Isa
commenter cet article
9 septembre 2016 5 09 /09 /septembre /2016 08:00

 

Un père, despotique et égocentrique, Jacques.
Une mère, en rébellion après 40 ans de mariage, Martine.
Leurs fils. Matthieu éternel adolescent mais bientôt papa de trois enfants. Nicolas, chef cuisinier le jour et castrateur tout le temps. Alexandre, rêveur mou du genou.

Et surtout... trois belles-filles délicieusement insupportables !
Stéphanie, mère poule angoissée. Laura, végétarienne angoissante. Jeanne, nouvelle pièce rapportée, féministe et déboussolée, dont l'arrivée va déstabiliser l'équilibre de la tribu.

Mettez tout le monde dans une grande maison en Bretagne. Ajoutez-y Antoinette, une grand-mère d'une sagesse (bien à elle) à faire pâlir le Dalai Lama, et un chien qui s'invite dans la famille et dont personne ne veut.

Mélangez, laissez mijoter... et savourez ! 

 

La lecture de l'été par excellence ! 

 

Un petit livre qui se lit vite et qui est plaisant !

 

L'histoire d'un couple, des fils et des belles-filles...

 

Le père est imbuvable, la mère commence à en avoir assez de son mari, les fils un peu trop inexistants j'ai trouvé lors de la lecture, les belles-filles qui en bavent avec leur beau-père.... 

 

Sans être drôle, le livre prête à sourire, on passe un bon moment avec cette famille.

Ce n'est certes pas le roman du siècle mais j'ai passé un bon moment de lecture même si il ne restera pas forcément ancré dans mes souvenirs !

 

Published by Isa
commenter cet article
2 septembre 2016 5 02 /09 /septembre /2016 08:00

 

 

Comment Theo Edevane, adorable poupon de onze mois, a-t-il pu disparaître durant la nuit de la Saint- Jean 1933 ? Les enquêteurs remuent ciel et terre, mais l'enfant demeure introuvable. Pour les parents, comme pour les filles Edevane, la vie ne sera plus jamais la même après ce drame. Loeanneth, la propriété tant aimée, est fermée et laissée à l'abandon.

Soixante-dix ans plus tard, Sadie Sparrow, jeune détective londonienne en vacances dans les Cornouailles, curieuse et momentanément désoeuvrée, rouvre le dossier de cette mystérieuse disparition. Au grand dam de l'une des soeurs aînées de Theo, Alice, devenue écrivain à succès.

 

Voici un roman qui m'a beaucoup plu, j'ai pris du temps pour le lire, il fait 600 pages environ.

 

Je trouve difficile de le chroniquer car il est assez dense.

 

Nous avons affaire ici à une saga familiale qui se déroule dans les années 30 avec un drame qui ne trouvera sa réponse que 70 ans plus tard.

 

Le livre est très détaillé au niveau de tous les personnages, cela pourrait paraitre un peu embrouillé mais on s'y retrouve bien au final et on est complètement pris dans l'histoire.

 

Nous faisons des allers-retours dans le passé et dans le présent et comme toujours j'aime ce style d'écriture.

 

L'auteur sait nous donner envie d'aller visiter les Cornouailles et arrive très bien à nous faire remonter le temps.

 

L'intrigue est très bien mise en scène et on reste pendant toute la lecture en attente de la résolution de mystère.

 

Au fil des pages, on s'attache à tous les personnages et on arrive de mieux en mieux à les cerner et à les comprendre.

 

Un bon roman avec une bonne intrigue et une histoire familiale... Que demander de plus pour l'été !

Published by Isa
commenter cet article
26 août 2016 5 26 /08 /août /2016 08:00

 

1993 : Sophie Delalande est folle d’amour pour sa fille Hortense, trois ans, qu’elle élève seule. Celle-ci lui permet d’oublier les rapports difficiles qu’elle entretient avec son ex-mari, Sylvain, un homme violent qui l’a abandonnée alors qu’elle était enceinte et à qui elle refuse le droit de visite. Un jour, pourtant, Sylvain fait irruption chez elle et lui enlève Hortense. « Regarde-la. Nous allons disparaître et tu ne la reverras plus. »

2015 : après des années de recherches vaines, Sophie ne s’est jamais remise de la disparition d’Hortense. Fonctionnaire au ministère de l’Éducation, elle mène une existence morne et très solitaire. Jusqu’au soir où une jeune femme blonde la bouscule dans la rue. Sophie en est sûre, c’est sa fille, c’est Hortense. Elle la suit, l’observe sans relâche. Sans rien lui dire de leur lien de parenté, elle sympathise avec la jeune femme, prénommée Emmanuelle, tente d’en savoir plus sur elle. La relation qui se noue alors va vite devenir l’objet de bien des mystères. Sophie ne serait-elle pas la proie d’un délire psychotique qui lui fait prendre cette inconnue pour sa fille ? Et la jeune femme est-elle aussi innocente qu’elle le paraît ?

Avec ce nouveau roman, inspiré d’une histoire réelle, on retrouve le génie de Jacques Expert pour transformer les faits divers en romans captivants. Comme à son habitude, il ne se contente pas de faire preuve d’une extrême justesse psychologique mais multiplie les pistes, enchaîne les rebondissements jusqu’à un dénouement complètement imprévisible.

 

Un nouveau Jacques Expert ça ne se refuse pas !

 

Voici un livre assez déstabilisant !

 

J'ai beaucoup aimé mais en même temps j'ai eu une sensation de malaise tout au long du livre !

 

On sent qu'il y a quelque chose qui cloche mais on a au début du mal à mettre le doigt dessus.

 

Les personnages sont assez ambigus et complexe sous une apparente normalité !

 

J'aime beaucoup le style de l'auteur qui sait nous happer et nous promener comme il le veut et où il le veut.

 

Autour du drame, on ressent les émotions presque aussi intensément que cette femme qui a perdu sa fille... et on a l'impression qu'elle dérape au fur et à mesure... c'est limite angoissant par moment...La tension est tout le temps présente.

 

On alterne le point de vue de Sophie et de Hortense et c'est assez particulier de voir les liens qui se nouent, se dénouent, les émotions qui s'amplifient au fil du temps...

 

J'ai adoré ce livre... malgré quelques parfois incohérences notamment au niveau de l'enfant quand elle est petite...

 

A lire d'urgence !

Published by Isa
commenter cet article
19 août 2016 5 19 /08 /août /2016 08:00

 

Qui est Pierre ? Et d’ailleurs, se nomme-t-il vraiment Pierre ?
Un rêveur ? Un affabulateur ? Un assassin ?
Une chose est certaine, on meurt beaucoup autour de lui.
Et rarement de mort naturelle.

Rebondissements incessants, métamorphoses, humour grinçant… un livre aussi fascinant que dérangeant, en quête d’une vérité des personnages qui se dérobe sans cesse.
Un roman noir virtuose dont l’univers singulier n’est pas sans évoquer celui d’un cinéma où David Lynch filmerait Amélie Poulain.

 

Avant de le lire, j'avais déjà lu pas mal de critiques un peu partout comme quoi ce livre n'était pas du tout comme les autres du même auteur.

 

J'ai évité de trop lire les critiques pour quand même réussir à me faire une idée moi-même mais le moins que l'on puisse dire c'est que effectivement c'est un roman pour le moins original !

 

C'est le genre de livre, c'est soit on adore soit on déteste ! Je ne pense pas qu'il puisse y avoir d'entre deux !

 

Au final j'ai ressenti les deux sentiments, j'ai adoré le début j'ai trouvé ça super original, bien écrit, un peu complexe parfois mais j'ai adoré suivre l'évolution de Pierre.

 

En revanche, quand je suis arrivée vers la fin, là je me suis lassée et je n'ai pas du tout aimé la fin, je dois avouer que comme j'en avais un peu marre j'ai lu un peu en diagonale donc je ne suis pas sure d'avoir trop compris en fait !!!

Donc au final déçue de ce livre....

 

Published by Isa
commenter cet article
12 août 2016 5 12 /08 /août /2016 08:00

 

Marie a tout préparé pour l’anniversaire de son mari : gâteaux, invités, décoration de l’appartement... Tout, y compris une surprise : à quarante ans, elle a décidé de le quitter. Marie a pris « un aller simple pour ailleurs ». Pour elle, c’est maintenant que tout commence. Vivre, enfin. Elle a donc réservé un billet sur un bateau de croisière qui fait le tour du monde. À bord, Marie rencontre deux femmes qui, elles aussi, sont à la croisée des chemins. Au fil de leurs aventures, parfois loufoques, elles pleurent et rient ensemble, à la reconquête du bonheur. Leurs vies à toutes les trois vont être transformées par ce voyage au bout du monde…

 

Si vous souhaitez une bonne lecture estivale, jettez vous sur ce livre !

 

C'est frais, dynamique et très sympa !

 

3 femmes complètement différentes se rencontrent lors d'une croisière un peu particulière et se lient d'amitié alors que tout semble les séparer. On apprend à connaître la vie de chacune, leurs désillusions, leurs espoirs, leurs vies tout simplement.

 

Rien de bien extraordinaire, c'est assez classique on va dire mais c'est un très bon moment de lecture qui fait du bien j'ai trouvé, cela fait une bonne pause entre deux thrillers !

 

Published by Isa
commenter cet article
5 août 2016 5 05 /08 /août /2016 08:00

 

Promue au JT de 20h et couvrant le procès le plus médiatique de l’année, la journaliste Delaney Wright est au sommet de sa carrière. Mais ces succès ne suffisent pas à la combler car elle rêve avant tout de retrouver sa mère biologique.
Accusée de meurtre, Betsy Grant, veuve d’un riche médecin, affirme qu’elle aimait son mari et qu’elle ne lui aurait jamais fait de mal, même pour lui épargner les souffrances de la maladie d’Alzheimer. Aussi lorsque son avocat la pousse à accepter une négociation de peine, elle refuse pour pouvoir prouver son innocence.
Au cours de ce procès controversé, Betsy réussira-t-elle à faire tomber les preuves qui s’accumulent contre elle ? Et Delaney, aidée par ses amis, pourra-t-elle retrouver la trace de sa mère biologique ? La vie de ces deux femmes est en danger, mais elles l’ignorent encore…

 

Mary Higgins Clark j'ai l'impression qu'elle me suit à travers les décennies, un peu comme Stephen King mais évidemment dans un genre complètement différent.

 

Là pour le coup, j'ai eu l'impression de perdre ce que j'aimais en elle. Soit j'ai muri (!) soit je n'apprécie plus ce genre de lectures. 

 

J'ai un peu eu l'impression de lire un Danielle Steel en fait ! L'intrigue est quand même sympa mais on devine tout de suite ce qu'il va se passer avec l'happy end et qui est qui et ce qui va se passer.

 

Cela reste un bon petit moment de lecture mais rien de transcendant cependant.

Published by Isa
commenter cet article
29 juillet 2016 5 29 /07 /juillet /2016 08:00

 

La générosité a souvent deux visages.Celui qu'on voit et l'autre, trouble. La première fois que je l'aperçois, elle se tient sur le quai bondé de la gare de Fullerton, à Chicago. Il fait un froid à vous glacer les os, il pleut à verse. Elle serre un bébé dans ses bras. Rien ne les abrite. Quelques jours plus tard, elle est de nouveau là. Aussi fragile. Cette fois, je l'aborde/vais lui parler. Sans trop savoir pourquoi. Ni où tout cela va me mener?Hantée par l'image de cette jeune sans-abri et de son bébé,  Heidi néglige l'avis de son mari et l'hostilité de sa fille : elle ouvre sa maison à l'inconnue du quai. Qui est vraiment Willow ? Mutique, vulnérable, a-t-elle quelque chose à voir avec l'inquiétante Willow Greer, dont le compte Twitter est plein de conseils macabres sur le suicide ?Peu à peu, la présence de l'inconnue dans la maison agit comme un révélateur des fissures familiales? Après Une fille parfaite, Mary Kubica réussit de nouveau à faire plonger le lecteur dans une intrigue fascinante. L'inconnue du quai est un page turner plein de brio, servi par une écriture forte et vivante. A propos de l'auteur :Après des études d'arts et d'histoire de la littérature américaine, Mary Kubica a d'abord été enseignante. Aujourd'hui écrivain à temps plein, cette passionnée de Dickens et d'Hemingway vit près de Chicago, la ville où se déroulent l'intrigue de ses romans. Ceux-ci sont unanimement salués par la presse et les lecteurs. 

 

J'ai beaucoup aimé ce livre

 

J'ai lu pas mal de critiques où les gens étaient déçus par la fin et bien moi pas du tout !

 

C'est un roman psychologique assez noir. J'ai beaucoup aimé les personnages qui sont assez complexes et bien décrits et bien englués dans leurs drames.

 

Il n'y a pas d'action, c'est assez "lent" mais on ne s'ennuie pas. J'ai adoré le fait que l'on voit la folie évoluer tellement doucement que l'on ne s'en aperçoit pas et tout à coup cela nous saute aux yeux d'un coup comme si ça explosait...

 

J'ai trouvé que c'était bien écrit et bien construit, comme il le faut.

 

 

Published by Isa
commenter cet article
22 juillet 2016 5 22 /07 /juillet /2016 08:00

Rejeté par les vagues, un homme reprend connaissance sur une plage. Tétanisé par le froid, le cœur au bord des lèvres, frôlant dangereusement le collapsus. Il ignore où il se trouve et surtout qui il est ; seul affleure à sa conscience un sentiment d’horreur, insaisissable, obscur, terrifiant. Mais si les raisons de sa présence sur cette île sauvage des Hébrides balayée par les vents lui échappent, d’autres les connaissent fort bien. Alors qu’il s’accroche à toutes les informations qui lui permettraient de percer le mystère de sa propre identité, qu’il s’interroge sur l’absence d’objets personnels dans une maison qu’il semble avoir habitée depuis plus d’un an, la certitude d’une menace diffuse ne cesse de l’oppresser. Muni, pour seuls indices, d’une carte de la route du Cercueil qu’empruntaient jadis les insulaires pour enterrer leurs morts, et d’un livre sur les îles Flannan, une petite chaîne d’îlots perdus dans l’océan marquée par la disparition jamais élucidée, un siècle plus tôt, de trois gardiens de phare, il se lance dans une quête aveugle avec un sentiment d’urgence vitale.
Revenant à l’île de Lewis où il a situé sa trilogie écossaise, Peter May nous emporte dans la vertigineuse recherche d’identité d’un homme sans nom et sans passé, que sa mémoire perdue conduit droit vers l’abîme.

 

Quel plaisir de retrouver la plume de Peter May !

 

Difficile de faire une critique sans partir dans tous les sens, il y a tellement de choses dans ce livre !

 

Tout d'abord l'intrigue en elle-même qui est juste parfaite ! Tout s'imbrique bien comme il faut et quand il le faut ! Le suspens est très bien dosé !

 

Plein de sujets sont abordés et on retrouve u sujet vraiment d'actualité sur les abeilles. C'est un sujet sensible et qui vient parfait s'imbriquer dans le scénario, on apprend beaucoup de choses à leurs sujets et combien elles sont importante pour notre survie !

 

Les personnages sont attachants et intrigants et les descriptions des îles sont superbes ! Cela nous donne envie d'y aller faire un tour...quand il fait bon et beau ! L'atmosphère est très bien retranscrite et on se sent comme transporté dans un autre monde.

 

Si vous avez aimé la trilogie écossaise de Peter May, vous aimerez forcément ce livre.

 

 

Published by Isa
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog d'Isa
  • : Des livres, que des livres, surtout des livres !
  • Contact

Texte Libre

Recherche