Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2015 4 04 /06 /juin /2015 08:00

 

Harry est peintre. Il vit un bonheur parfait à Tanger avec sa femme Robin, architecte, jusqu’au jour où un drame vient briser leur existence : leur fils Dillon, trois ans, disparaît dans un tremblement de terre. Son corps ne sera jamais retrouvé. Après des mois de doute et de recherches infructueuses, le couple décide de quitter le Maroc et de revenir vivre en Irlande. Cinq ans plus tard, Robin est de nouveau enceinte. Si Harry continue en secret à dessiner inlassablement des milliers de portraits de Dillon, essayant de s’imaginer comment son fils aurait vieilli, le couple semble néanmoins disposé à tirer un trait sur le passé. Mais celui-ci resurgit avec fracas le jour où Harry croit apercevoir Dillon tenant la main d’une femme au beau milieu d’une manifestation. Dillon est-il bel et bien vivant ? Si oui, que s’est-il vraiment passé à Tanger ? La façade du couple commence alors à se fissurer. Devant leurs secrets et mensonges, tout ce que l’un croit savoir de l’autre est bientôt remis en question. Les voix de Robin et de Harry alternent pour nous donner leurs versions des faits et les révélations se succèdent jusqu’à une vérité totalement inattendue. Avec ce formidable premier roman, Karen Perry pousse le suspense psychologique à son paroxysme, capturant au passage toute la complexité, les non-dits, les doutes et les impasses de la vie conjugale. D’une lucidité effrayante, d’une tension constante, Les Mensonges vous tiendront éveillés toute la nuit, jusqu’à une conclusion sidérante.

 

Thriller psychologique... c'est un bon roman sans que cela soit transcendant. Pas de déception cependant je me suis quand même bien intégrée à ce livre !

 

Un couple qui perd son enfant...C'est dur c'est triste. Les deux personnes nous parlent à tour de rôle et chacun se dévoile à nous et nous découvrons ce qu'ils se cachent l'un à l'autre.

 

Nous découvrons leurs différentes réactions face à la douleur, face à la perte d'un enfant.

 

C'est triste mais cela ne tombe pas dans le larmoyant pour autant, au contraire, chacun d'eux essaye de chercher des forces là où ils le peuvent...

 

On espère que le petit garçon ne soit pas mort lors du récit par l'homme.. On espère que l'homme ne soit pas fou lors du récit de la femme.... On ne sait pas trop à quel saint se vouer à ce sujet...

 

Et tout à coup on a la vérité et le final est vraiment très bien, surprenant et.... A vous de le découvrir.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Isa
commenter cet article

commentaires

Emmanulle Monnier 07/07/2015 20:29

Lu suite à l article, j'ai bien aimé surtout le dénouement. Merci pour le conseil.

MyaRosa 05/06/2015 15:15

Celui-ci aussi est dans ma PAL. Il faudrait que je l'en sorte !
Dis, tu as lu "Schroder" d'Amity Gaige ? Je viens de le finir. Superbe !

Isa 11/06/2015 18:40

Ah non pas lu encore !! Mais repéré par contre !

Présentation

  • : Le blog d'Isa
  • : Des livres, que des livres, surtout des livres !
  • Contact

Texte Libre

Recherche