Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2015 4 02 /07 /juillet /2015 08:00

 

Parfois, il faut savoir quitter sa vie... Un matin comme un autre à Manchester. Ben Coleman se réveille, sa femme Emily n'est pas près de lui. Elle n'est pas non plus dans la maison. Il commence à la chercher, sans trop d'inquiétudes... au début. Londres. Ce matin, Emily est arrivée en train de Manchester. Derrière elle, elle a laissé sa vie. Un mari charmant, un fils adorable, une maison ravissante. Sa nouvelle existence ? Une fausse identité, un appartement miteux, un travail sans avenir... Qu'est-ce qui peut ainsi pousser une femme à abandonner une vie en apparence équilibrée ? Que cherche-t-elle à fuir ? Un secret, qui obsédera le lecteur jusqu'à la dernière ligne, sans aucun répit. Ce premier roman est devenu un véritable phénomène éditorial lors de sa sortie en Angleterre. 

 

J'ai beaucoup aimé ce livre qui sort un peu des sentiers battus. Ce n'est pas un thriller, ni un policier, c'est un roman tout simplement.

 

J'ai aimé découvrir cette femme qui quitte tout du jour au lendemain. On ne sait pas pourquoi, et on apprend à le découvrir au fil des pages.

 

On alterne le passé et le présent ce qui nous permet de comprendre certaines choses au fur et à mesure.

 

On apprend à découvrir cette femme qui souffre et qui prend une décision pour le moins radicale.

 

Si on tourne les pages c'est qu'on veut absolument savoir ce qu'il s'est passé et le pourquoi du comment. Pour y arriver, on passe par les descriptions de la nouvelle vie de cette femme, le comparatif avec sa vie d'avant. C'est très bien écrit, très bien amené, avec suffisamment de suspense pour qu'on ait envie d'en savoir plus !

 

Je ne m'attendais pas à ce que j'ai appris au fil des pages et j'ai beaucoup aimé la fin...

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Isa
commenter cet article

commentaires

MyaRosa 19/08/2015 21:15

Celui-ci me tente beaucoup. Je vais finir par craquer...

Présentation

  • : Le blog d'Isa
  • : Des livres, que des livres, surtout des livres !
  • Contact

Texte Libre

Recherche