Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2016 7 03 /04 /avril /2016 08:00

 

En prenant sa retraite, John Rothstein a plongé dans le désespoir les millions de lecteurs des aventures de Jimmy Gold. Rendu fou de rage par la disparition de son héros favori, Morris Bellamy assassine le vieil écrivain pour s’emparer de sa fortune, mais surtout, de ses précieux carnets de notes. Le bonheur dans le crime ? C’est compter sans les mauvais tours du destin… et la perspicacité du détective Bill Hodges.

Après Misery, King renoue avec un de ses thèmes de prédilection : l’obsession d’un fan. Dans ce formidable roman noir où l’on retrouve les protagonistes de Mr. Mercedes (prix Edgar 2015), il rend un superbe hommage au pouvoir de la fiction, capable de susciter chez le lecteur le meilleur… ou le pire.

 

 

Et hop encore un Stephen King d'ingurgité !!!

 

Qu'est ce que c'était bien !

 

On retrouve les personnages de Mr Mercedes et c'est drôle on a l'impression de lire le même livre pendant un très court instant ! Ce n'est pas une suite c'est juste une histoire à coté avec des personnages récurrents.

 

Le thème de ce livre sont bien évidemment les fameux carnets noirs, carnets qui entraînent des histoires et des drames à n'en plus finir...

 

On retrouve la plume de Stephen King avec une maîtrise du genre humain, une maîtrise des ressentis face à une situation donnée, une maîtrise de la vie tout simplement...

 

Plusieurs sujets sont abordés qui font la trame du livre, la prison, la ré-insertion, le chômage, la maladie, la famille... C'est toujours bien abordé et c'est toujours haletant... On est dans le livre je pourrais dire....

 

J'aime quand l'angoisse monte au fil des pages et qu'on sent l'étau qui se resserent, qu'on sent le rapprochement des personnages entre eux, quand on voit le fil qui les tient...

 

C'est encore un très bon Stephen King !

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Isa
commenter cet article

commentaires

Antofagasta 15/05/2016 02:28

Un libro escrito en modo de piloto automático, demasiado lineal, pero de esta línea bien plana que nunca logra levantarse. Una Intriga poco ingeniosa o destacable; los investigadores parecen llegar a conclusiones por “inspiración divina”. El verdadero interés del libro está en los acontecimientos de su último capítulo que nos indican por dónde se encaminará la trama del último libro de la trilogía.
A tal punto, que se da el sentimiento que recién al final de este libro encontró la verdadera trama de su trilogía.

Horreur littéraire 09/04/2016 10:36

Vraiment intéressant ! Je me suis promis de le lire, lui et Mr. Mercedes. très bientôt ! Pour l'instant je m'amuse à relire ses vieux classiques. :D

Isa 11/04/2016 15:24

Je comprends c'était le bon temps les vieux classiques de Stephen King !

Présentation

  • : Le blog d'Isa
  • : Des livres, que des livres, surtout des livres !
  • Contact

Texte Libre

Recherche