Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2013 2 14 /05 /mai /2013 08:00

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41g5GGOdr1L._SL500_AA300_.jpg

 

 

 

Juillet 1966. Dans la petite ville perdue de Narcissa, Oklahoma, une maison isolée en bordure de la mythique route 66 est la cible d’un tueur sanguinaire. Une femme enceinte et une fillette sont assassinées, une mère et son fils Desmond grièvement blessés. Le jeune garçon va grandir à l’ombre de ce dossier jamais élucidé par la police, hanté par la figure du tueur, sous le regard d’une mère psychologiquement détruite et à des milliers de kilomètres d’un père absent le jour du drame, et qui n’a eu de cesse de raviver la culpabilité de son fils. Si seulement tu n’avais pas attaché le chien… 2011. Devenu journaliste puis professeur de criminologie à l’université, Desmond G. Blur décide de quitter Chicago pour s’installer en Arizona dans la maison de son père décédé. Une ultime tentative du fils pour se rapprocher de son père et s'en faire pardonner, sans savoir que celui-ci, d’outre-tombe, l’a peut-être mis sur la voie de la réconciliation avec leur passé. Car l’arrivée dans le secteur d’une femme vient bientôt réveiller les démons passés de Desmond : Lola, une femme au comportement étrange qui voyage seule avec ses deux enfants, visitant des villes fantômes. Une Française dont Desmond découvre vite que, sous couvert de jouer les touristes, elle recherche son mari littéralement volatilisé trois ans plus tôt sur la route 66. Ce dernier lui aurait fait parvenir un cahier, seul indice de la piste à suivre. Un cahier contenant un récit qui, s’il n’est pas l’œuvre d’un mythomane, est la preuve de l’existence d’un des plus ahurissant criminel que l’histoire des Etats-Unis ait connu… et dont le chemin sanglant traversait déjà la petite ville de Narcissa en Oklahoma l’été 1966.

 

Une couverture sublime et un résumé des plus tentants... Les chroniques florissaient sur la toile et j'avais de plus en plus envie de le lire...

 

Une envie qui s'est transformée en pur plaisir tout au long de la lecture.     

 

La route 66 qu'on connait tous plus ou moins de par les livres ou les films américains est mythique... C'est finalement le personnage principal du livre... J'ai adoré toutes les descriptions de l'auteur, nous montrant le côté "touriste" et le côté plus sombre de cette route...

 

Route parfaite pour un sérial killer... Serial Killer que personne n'aurait découvert si....

 

L'intrigue est très très bien ficelée, les personnages sont attachants et nous emmènent avec eux tout au long de cette route. On ne s'ennuie pas un seul instant, les chapitres sont courts donnant un bon rythme à cette chasse à l'homme, à ce road trip qu'on a envie de faire nous-mêmes (enfin juste pour le côté touristique pas pour le côté serial killer !) 

 

Un très bon moment de lecture policière qui fait voyager...    

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

DeL 14/05/2013 23:56

J'avais beaucoup aimé son précédent roman "L'enfant aux cailloux". Je n'ai donc pas hésité longtemps avant de me procurer "Black Coffee" que j'ai eu la chance de faire dédicacer. Sophie Loubière
est très sympathique !

Isa 21/05/2013 08:26



C'est vrai, je l'ai vue au salon du polar à Lens !



monpetitchapitre 14/05/2013 15:45

Ce livre me fait très envie, il faut que je me le procure.

Isa 21/05/2013 08:26



N'hésites pas une seule seconde !!



Présentation

  • : Le blog d'Isa
  • : Des livres, que des livres, surtout des livres !
  • Contact

Texte Libre

Recherche