Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2010 7 03 /01 /janvier /2010 08:42
CR-copie-1.jpg

Madeline Dare, rejeton sans fortune d'une vieille famille wasp de Long Island, éduquée dans un milieu empreint de snobisme et de privilèges, végète comme rédactrice pour le journal local et, d'une manière générale, déteste Syracuse, trou perdu où elle doit vivre souvent seule puisque son mari, Dean, issu d'une famille de fermiers des environs, s'absente régulièrement sur des chantiers au Canada. Alors qu'elle rend visite à ses beaux-parents, de vrais rednecks évoluant entre tracteurs, sueur et labeur, on lui montre une plaque d'identité ramassée dans un champ, là même où dix-neuf ans plus tôt deux jeunes filles ont été retrouvées assassinées, avec mise en scène macabre. Du bon boulot de psychopathe. L'ennui, c'est que le nom sur la plaque est celui de Lapthorne, le cousin préféré de Madeline. Elle va se lancer dans l'enquête, avant que les flics s'en mêlent, avec pour but d'innocenter le beau jeune homme qui illumina son adolescence. Sa recherche dès lors progresse sur fond de trouille, de nouveau meurtre et d'une histoire pour enfants tirée du folklore allemand qui sert de leitmotiv au meurtrier. Foires aux machines agricoles, soirées du vendredi avec bière et groupes country locaux, fête foraine baignée de l'odeur de barbe à papa, buveurs aux joues couperosées sont les éléments d'un cadre glauque dans lequel va évoluer Madeline, soutenue par sa copine Ellis, belle plante bourrée d'hormones, et Kenny, copain de Dean, ex-flic devenu barman. Champs d'ombres, décrit par Cornelia Read comme un " wasp noir ", salué par de nombreuses revues spécialisées aux Etats-Unis comme brillant et très original dans le genre, est nominé pour un Edgar Award 2007. Cornelia Read achève un second thriller.

Après un début un peu difficile, je me suis laissée prendre par l'intrigue et par le personnage de Madeline. Madeline est mariée et vit dans un endroit qu'elle n'aime pas, elle semble s'ennuyer dans sa vie. Elle se lance alors dans une enquête et on suit ses péripéties, ses états d'âme, on suit la vie dans une Amérique profonde et on finit à s'attacher à tout le monde, à connaître notre héroïne, à l'apprécier et à vivre ses aventures avec elle. Je ne sais pas à qui je pourrais la comparer en fait, je la vois un peu comme l'héroïne de Janet Evanovitch et celle de Camilla Lackbert, un espèce de mélange entre Stéphanie Plum et Erica....  Par contre il ne faut pas vous attendre à une action phénoménale, certains passages même je les ai trouvés un peu longuets voire inutiles. J'ai parfois été à la limite de l'ennui ! Comme vous pouvez le voir j'ai du mal à dire mon ressenti sur ce livre mais je compte bien acheter la suite, l'école des dingues...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Christina 24/02/2011 12:19


Bonjour à tous les lecteurs,

Je viens de terminer ce livre que j'ai aimé mais sans plus.
Une question subsiste, au tout début Madeline explique vivre l'incendie d'une maison voisine pour la deuxième fois, je pensais que j'aurais une explication à la fin du bouquin mais rien...

Quelqu'un a trouvé un rapport où était-ce juste histoire d'ajouter des lignes à ce livre?

Merci d'avance.


Isa 24/02/2011 12:31



Alors là... c'est une excellente question ça !!!!



Laure 14/01/2010 15:14


Je viens de la récupérer à la bibliothéque, j'espére qu'il va me plaire.


Isa 14/01/2010 17:42


Tu me diras !


*** Mimie *** 05/01/2010 16:45


Je ne suis pas une lectrice assidue mais je te félicite pour ton blog, très bien conçu ! Bisous


Isa 05/01/2010 17:33



Merci Mimie ! c'est gentil à toi !



MyaRosa 03/01/2010 14:30


Il me tente depuis bien longtemps celui-ci, mais il devra attendre, bonnes résolutions oblige...


Ingrid 03/01/2010 13:03


Coucou Isa... je passe mon tour pour ce livre. J'ai tendance à abandonner la lecture d'un livre s'il y a des longueurs. Merci pour ta critique !


Isa 03/01/2010 13:12



Oui te connaissant je pense pas qu'il te plaise celui-là !



Présentation

  • : Le blog d'Isa
  • : Des livres, que des livres, surtout des livres !
  • Contact

Texte Libre

Recherche