Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 10:05

 

 

 

À l’enterrement de sa soeur jumelle, Rebecca est seule face à tous les yeux braqués sur elle. Les filles du lycée, le petit ami d’Hephzi, les profs, les voisins, et ses parents. Que s’est-il passé ? Pourquoi est-elle morte si brutalement ? De quoi ? Rebecca est la seule à savoir. À savoir qu’Hephzi avait un petit ami, à savoir qu’elle faisait le mur pour le voir, à savoir surtout ce qu’il se passait quand elle rentrait de ses escapades, ce que son père lui faisait. Car le terrible secret que Rebecca est seule à porter désormais n’est pas à l’extérieur mais à l’intérieur de la maison. Ce qui lui fait si peur, si honte et si mal, c’est ce qui se passe une fois la porte fermée, ce qui a tué sa soeur jumelle : Les Parents.
Roman coup de poing à deux voix : celle d’Hephzi, la jumelle belle et populaire, et celle de Rebecca, l’autre jumelle, renfermée et terne, et deux chronologies : avant et après la mort d’Hephzi, Des bleus au coeur donne vie à ses soeurs jumelles. Elles racontent tour à tour le cauchemar qu’elles vivent à la maison, et les rêves qu’elles font quand même. Car l’enfer qu’elles connaissent une fois la porte close, comme si les Parents étaient des monstres et la maison une antre maléfique, ne les empêche pas d’être de vraies adolescentes : ce qui les intéresse le plus, c’est leur vie au lycée, leurs premières sorties, toujours cachées, le garçon dont Hephzi tombe amoureuse, sa première fois, et leur amour de soeurs profondément attachées l’une à l’autre mais si différentes.
Entre conte de fées maléfique et fait divers, Des bleus au cœur est surtout porté par les voix de ses deux héroïnes, émouvantes, attachantes et inoubliables.

 

Difficile de faire plus fort émotionnellement que ce livre...

 

Pour un premier roman, l'auteur fait très fort...

 

Une écriture qui n'est jamais pathétique mais qui reste toujours très forte.... très dure...

Douloureuse histoire, racontée tour à tour par les jumelles...

 

Les sévices ne sont parfois qu'évoqués surtout au début du livre et ça n'en rend que l'histoire plus émouvante...

 

La douleur est présente à toutes les pages, à toutes les phrases...

 

La pratique de la religion à outrance est pointée du doigt, la maltraitance est bien là, difficile, cachée voire ignorée par l'entourage... 

 

Un cauchemar de tous les instants pour nos jumelles, une vie sans couleurs, une vie de douleur et pourtant toujours l'espoir en fond, une envie de vivre qui est belle..

.

C'est un livre qui m'a fait pleurer... un livre que j'ai refermé la gorge serrée...

C'est un livre que j'ai adoré, même si en disant ça, cela peut paraître malsain d'aimer lire la douleur des autres mais c'est un livre qui vous retourne...

 

Je crois qu'il faut être prête dans sa tête émotionnellement pour le lire...

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lystig 11/11/2012 11:10

je note ce titre !

Isa 23/11/2012 10:22



Avec tout ce que tu notes... !!!



Présentation

  • : Le blog d'Isa
  • : Des livres, que des livres, surtout des livres !
  • Contact

Texte Libre

Recherche