Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2010 6 20 /03 /mars /2010 07:25
THC.jpg

Eric Moore a toutes les raisons apparentes d'être heureux : propriétaire prospère d'un magasin de photos et d'une jolie maison dans une petite ville sans problème de la côte Est, il mène une vie de famille épanouie auprès de sa femme Meredith et de son fils Keith, un adolescent de quinze ans. Cet équilibre parfait va pourtant voler en éclats à jamais... Un soir comme les autres, ses voisins demandent à Keith de garder Amy, leur fille de huit ans. Au petit matin, Amy est introuvable. Très vite, l'attention de la police se porte sur Keith et ce dernier, pataud et mal dans sa peau, se défend maladroitement. Du jour au lendemain, Eric devient l'un de ces parents qu'il a vus, à la télévision, proclamer leur foi dans l'innocence de leur enfant. Alors que l'enquête de la police se recentre autour de Keith, Eric doit lui trouver un avocat et le protéger contre les soupçons croissants de la communauté. Mais est-il tout à fait sûr de l'innocence de son fils ? Si Keith était coupable, et s'il était prêt à répéter son geste... Quelle devrait être alors la responsabilité d'un père? Les feuilles mortes est le récit d'une confiance brisée et celui des efforts héroïques d'un homme pour retenir coûte que coûte les liens qui l'unissent à tous ceux qu'il aime.

Nous voici ici plongés au coeur du doute au sein d'une famille... Une famille qui respire le bonheur et ce bonheur semble disparaître du jour au lendemain suite à la disparition d'une fillette de 8 ans. C'est le père de la famille heureuse qui nous raconte son histoire, mêlant les mystères du présent et les mystères passés concernant ses parents et ses frêres et soeurs à lui... Un roman noir plus qu'un polar (ça je l'ai piqué un peu partout sur les critiques que j'ai lu mais c'est vrai donc !) qui nous entraîne vers l'éclat de cette famille, les doutes, les complicités qui disparaissent... Un très très bon livre que j'ai adoré (ce qui ne m'arrange pas car cela signifie que je vais me précipiter pour lire d'autres livres de cet auteur) avec une descente aux enfers et une fin... Je ne peux vous parler de la fin mais j'aimerais beaucoup ! Bref, vous l'aurez compris, un roman captivant qu'on a du mal à lâcher....

Partager cet article

Repost 0

commentaires

pom' 22/03/2010 07:35


j'ai peur de le trouver trop dure


MyaRosa 20/03/2010 14:52


Je l'avais beaucoup aimé aussi!


Mic 20/03/2010 11:30


Bonjour Isa,

J'avais lu auparavant la critique très intéressante de Sophie à propos de ce livre, que j'ai malheureusement râté chez France Loisirs. Ton avis confirme tout le bien qu'elle en pensait, alors je
vais certainement me le procurer pour cet été. J'ai lu dernièrement que Thomas H. Cook était l'écrivain préféré de Harlan Coben(ça c'est pour la petite histoire). En revanche, sans rien dévoiler de
la fin bien sûr, vous parlez toutes les deux d'un épilogue assez peu conventionnel. Penses-tu que ce livre appelle une suite? Amitiés, MIC.


Isa 20/03/2010 11:33


Bonjour MIC ! Je pense que tu vas aimer ce livre ! Et en aucun cas la fin ne laisse présager d'une suite... !!! suspense suspense !


Les bonheurs de Sophie 20/03/2010 09:08


Et oui il y a beaucoup à dire sur la fin !
Un beau livre bien bouleversant.


Présentation

  • : Le blog d'Isa
  • : Des livres, que des livres, surtout des livres !
  • Contact

Texte Libre

Recherche