Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 octobre 2015 4 29 /10 /octobre /2015 08:00

 

Freedom Oliver, alcoolique et suicidaire, a passé dix-huit ans à se cacher dans une petite ville de l’Oregon, sous protection du FBI. Hantée par son passé douloureux et la mort brutale de son mari, elle souffre d’avoir abandonné ses deux enfants pour échapper à la vengeance de son beau-frère. En apprenant la disparition de sa fille Rebekah, élevée par un pasteur aux croyances radicales, elle part avec l’énergie du désespoir pour le Kentucky. Après tant d’années à se cacher, quitter l’anonymat c’est laisser à son bourreau l’occasion de la retrouver. Et de se venger.

Entre les paumés magnifiques, les flics indélicats, les dégénérés de sa belle-famille et de dangereux fanatiques religieux, son périple tourne à l’odyssée.

 

 

Un livre que j'ai dévoré du début à la fin !

 

L'auteur a fait très fort et le titre du livre est bien trouvé !

 

Tous les personnages de ce livres sont effectivement infâmes, en tous les cas la grande majorité d'entre eux.

 

L'atmosphère dans cette amérique profonde est glauque finalement. L'espoir y est peu présent mais la décadence oui...

 

On se trouve nez à nez avec une femme paumée qui a vécu des choses lourdes et on se sait pas trop si elle a envie de s'en sortir ou pas et finalement les évènements vont faire qu'elle va essayer à sa manière.

 

Le style fait que l'on a du mal à se détacher du livre, c'est percutant dès le début !

 

Le fanatisme religieux est  le coeur du livre avec tout ce que ça peut entraîner comme noirceur.

 

En fait,en lisant le livre on a un peu l'impression que chaque personne dévoile son "noir extrême" que ce soit concernant l'alcoolisme, la religion, sa méchanceté...

 

Et pourtant beau milieu de tout ça, il y a quand même toujours un peu la flamme de la vie qui est présente même si tout est loin d'être rose.

 

L'intrigue est très prenante du début à la fin, il y a de l'action, des rebondissements et on ne s'ennuie pas une seule seconde !

Repost 0
Published by Isa
commenter cet article
22 octobre 2015 4 22 /10 /octobre /2015 08:00

 

Après la mafia dans Vendetta, les services secrets dans Les Anonymes et le NYPD dans Les Anges de New York, R.J. Ellory s’attaque ici à une nouvelle mythologie américaine: les tueurs en série.

Sur dix-huit mille assassinats par an aux États-Unis, seulement deux cents sont le fait de tueurs en série. Aussi les forces de police ne privilégient-elles que rarement la piste du serial killer. Lorsque quatre homicides sont commis en quinze jours à New York, selon des modes opératoires complètement différents, personne ne songe à faire un lien entre eux. Personne, sauf John Costello. Documentaliste au City Herald, et véritable encyclopédie vivante des serial killers, celui-ci découvre en effet que les quatre meurtres ont été commis à la date anniversaire d’un meurtre ancien, œuvre à chaque fois d’un tueur en série célèbre, selon des procédures rigoureusement identiques jusque dans les moindres détails. Y aurait-il dans la ville un serial killer qui s’inspire de ses prédécesseurs et leur rend ainsi un funèbre hommage? En compagnie de Karen Langley, une journaliste du City Herald, et de Ray Irving, détective du NYPD, John va se livrer à la traque de cet assassin très particulier, à l’intelligence aussi fulgurante que morbide et à la virtuosité impressionnante.

Bouleversant tous les clichés de rigueur, R.J. Ellory transfigure ici totalement le genre du roman de serial killer, dont on pensait pourtant avoir fait le tour, en lui insufflant un souffle complètement nouveau, comme seuls les très grands écrivains savent le faire. Revenant sur les plus grandes figures des tueurs qui ont marqué les États-Unis, de Ted Bundy au fameux Zodiac, il poursuit son exploration du mal américain, interrogeant cette fois notre fascination pour les monstres. Avec le formidable sens de l’intrigue, des personnages, du suspense et le pouvoir d’émotion qu’on lui connaît, il nous donne ainsi le roman définitif sur le sujet.

 

C'est mon premier roman de l'auteur ! Je ne sais pas pourquoi d'ailleurs ?

 

Je me suis régalée avec ce roman.

 

Alors évidemment on se dit que l'on va lire un énième livre sur les tueurs en série !

 

Effectivement cela en est un mais très très bien écrit et avec une histoire originale qui nous change un peu de ce qu'on peut lire habituellement sur le sujet.

 

Les personnages sont très bien décrits et on plonge complètement dans leurs vies et dans leurs pensées pendant qu'ils enquêtent sur le sujet. Un enquêteur on va dire classique, accompagnée d'une journalise et accompagnée par un survivant d'un tueur en série, cela nous donne un mélange unique dans le genre !

 

Le roman est long j'ai trouvé, mais long dans le bon sens du terme, on ne s'ennuie pas, et on découvre plein de tueurs en séries tout au long du livre, c'est assez flippant d'ailleurs. L'auteur arrive nous emmener doucement là où il veut nous emmener sans que l'on ne voit rien venir.

 

J'ai aimé le mélange de la fiction et le mélange des histoires vraies. Cela a un effet vraiment percutant sur la lecture.

 

Je pense que c'est un auteur que je continuerais à suivre !

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Isa
commenter cet article
15 octobre 2015 4 15 /10 /octobre /2015 08:00

 

Un an après le décès accidentel de Lydia, l'une de leurs filles jumelles, Angus et Sarah Moorcroft décident de tout recommencer en changeant d'environnement. Ils rejoignent alors une petite île écossaise qu'ils ont héritée de la grand-mère d'Angus. 

Mais l'emménagement ne se passe pas aussi bien que prévu ; Kirstie, leur fille survivante, se met à affirmer qu'elle est en réalité Lydia. Alors qu'un brouillard glacial enveloppe l'île, l'angoisse va grandissant…

Que s'est-il vraiment passé en ce jour fatidique où l'une des deux sœurs a trouvé la mort ? 

 

Encore un roman traitant de la géméllité. J'aime beaucoup ce genre de livres même si au final on sait toujours plus ou moins de quoi il va en retourner. Cela dit, ensuite cela tient à ce que l'auteur arrive à faire avec le sujet !

 

Et là au niveau du thriller psychologique l'auteur a fait très très fort ! D'aileurs cela a été à la limite de l'embrouillage ! Mais non ! Il a réussi à faire en sorte que ça ne penche pas du côté lassant et du côté "trop" !

 

J'ai beaucoup aimé l'atmosphère du livre, l'atmosphère d'une île écossaise, c'est glaçant, c'est sombre c'est humide c'est très isolé et cela rajoute une couche à toute l'histoire. Histoire complètement incroyable mais qui reste malgré tout plausible ! 

 

Nous vivons avec cette famille et nous alternons les discours de la mère et du père ! J'ai préféré quand il s'agit de la mère, j'ai trouvé ça beaucoup plus intense au niveau psychologie et au niveau émotions !

 

Pas instant l'auteur ne fait un faux pas, il aurait pu car le sujet est complexe ! Le livre nous met en tension tout du long nous faisant croire que l'on sait ce qu'il s'est passé ! J'ai beaucoup aimé ce que l'auteur a fait de la fin également !

 

 

Repost 0
Published by Isa
commenter cet article
11 octobre 2015 7 11 /10 /octobre /2015 08:00

 

" C'est une journée ensoleillée et vous êtes parti en pleine nature avec votre famille pour descendre une rivière en canoë-kayak. L'après-midi touche paisiblement à sa fin quand soudain un coup de feu retentit... et votre vie bascule en un instant. Une femme court dans votre direction, poursuivie par trois hommes armés. Il est évident qu'elle se trouve en danger de mort. Et maintenant vous aussi. Vous ne le savez pas, mais elle cache un lourd secret. La nuit tombe. Vous courez, terrifié, désespérant de trouver un endroit sûr. Tout ce que vous savez, c'est que les hommes qui vous poursuivent ont déjà tué. Et s'ils vous rattrapent, vous serez le prochain... " Amanda, une jeune femme apparemment sans histoire, découvre avec horreur en rentrant chez elle deux corps sauvagement assassinés dans le lit conjugal : son mari et une jeune femme inconnue qui était manifestement sa maîtresse. Mais le cauchemar ne fait que commencer : le meurtrier est encore sur place et la prend en chasse. Démarre alors une course poursuite extrême dans une nature sauvage, dans laquelle Amanda entraîne malgré elle une famille ordinaire. Entre flics ripoux, témoins gênants et tueurs professionnels, les rebondissements spectaculaires s'enchaînent pour un thriller à couper le souffle ! 

 

 

Quelle lecture palpitante !

 

Dès le début, nous sommes lancés dans une action décoiffante. Le livre commence très fort et on est happé dès le début par la tournure des évènements. L'auteur n'y va pas par quatre chemins et c'est efficaces, ça prend comme dans un film d'action !

 

Pas une minute de répit tout au long du livre !

 

On alterne les points de vue dans le bouquin selon les personnages mais du début à la fin nous sommes dans l'action constante et dans le stress. 

 

C'est d'ailleurs ça qui rend le livre complètement addictif et c'est limite fatiguant pour nous car tout s'enchaîne à vitesse grand V et cela nous rend haletant tout du long. J'en suis ressortie presque épuisée par toute cette course poursuite.

 

J'ai vraiment adoré mais si on creuse un peu plus c'est peut être à la limite du "trop" et parfois on se dit que pour des gens "normaux" ils arrivent quand même à se tirer de situation face à des tueurs professionnels assez "facilement" : l'instant de survie surement !

 

Mais personnellement je n'ai pas envie de creuser davantage, je me suis juste laissée entraîner et ça a fonctionné à merveille sur moi !

 

Repost 0
Published by Isa
commenter cet article
8 octobre 2015 4 08 /10 /octobre /2015 08:00

 

Cornouailles, 1981. Chris Napier revient pour la première fois depuis des années à Tredower House, le domaine familial, acquis entre les deux guerres par son grand-oncle Joshua, pour assister au mariage de sa nièce. Au beau milieu de la cérémonie, Nick Lanyon, l'ami d'enfance de Chris, fait irruption et annonce, à la surprise de tous, que son père, Michael Lanyon, exécuté pour avoir commandité le meurtre de Joshua en 1947, était innocent. Il en a la preuve. Le lendemain, on retrouve Nick pendu. Par fidélité envers son ami, et pour dissiper des silences et des zones d'ombre qui depuis trop longtemps hantent sa famille, Chris décide de faire la lumière sur l'assassinat de son grand-oncle. Mais il y a des secrets qu'il est parfois bon de laisser en sommeil et Chris est loin de se douter des dangers qu'il encourt en exposant ainsi la légende familiale à la lumière de la vérité.

Après Par un matin, d’automne, Heather Mallander a disparu et Le Secret d’Edwin Stafford, Robert Goddard nous offre avec ce roman inédit en France une nouvelle saga familiale à l’épaisseur romanesque exceptionnelle. Avec une intrigue toujours aussi palpitante, aux multiples coups de théâtre, et une profonde empathie pour ses personnages, l’auteur revient ici à son thème de prédilection : comment les secrets de famille influent sur les générations suivantes. Indispensable.

Robert Goddard vit en Cornouailles. Il a publié vingt-trois romans depuis 1986. Longtemps souterraine, son oeuvre vient d'être redécouverte en angleterre et aux États-Unis, où elle connaît un succès sans précédent.

 

Un excellent roman !

 

L'auteur a l'art et la manière de tisser son intrigue ! Une intrigue très bien travaillée et très complète !

 

Les personnages sont psychologiquement superbement bien détaillés que ce soit les personnages principaux ou les personnages un peu plus secondaires dirons-nous.

 

On se trouve pris dans un mélange passé présent, avec des secrets de famille bien lourds à porter et bien lourd à découvrir et à partager dans une ambiance particulière en Cornouailles.

 

L'argent, l'amitié, la famille sont les grandes lignes de ce livre, l'argent qui arrive à tout diviser les amis, la famille, qui crée des envies, des jalousies. Le tout est superbement bien écrit et très détaillé.

 

Ici, pas d'inspecteur, pas de policier, juste un homme qui fouille et découvre par lui-même, qui s'interroge, qui mène sa propre enquête avec les moyens du bord.

 

Pour moi, c'est une saga familiale (mêlant deux familles) vraiment captivante...

 

 

 

Repost 0
Published by Isa
commenter cet article
1 octobre 2015 4 01 /10 /octobre /2015 17:41

 

Jamais Cecilia n'aurait dû lire cette lettre trouvée par hasard dans le grenier. Sur l'enveloppe jaunie, quelques mots de la main de son mari : « À n'ouvrir qu'après ma mort ». La curiosité est trop forte, elle l'ouvre et le temps s'arrête... À la fois folle de colère et dévastée par ce qu elle vient d'apprendre, Cecilia ne sait que faire : si elle se tait, la vérité va la ronger, si elle parle, ceux qu elle aime souffriront.
Liane Moriarty brosse un tableau nuancé et émouvant de l'amour (marital et familial) et se révèle bien mieux qu un simple auteur de best-sellers : une romancière dont les personnages attachants pourraient être vos amis ou vos voisins, avec leurs qualités et leurs failles.

 

Voici un roman que j'ai beaucoup aimé.

 

J'ai aimé la façon dont il est présenté, avec l'histoire de 3 femmes racontées à tour de rôle, il y a Cécilia, il y a Tess et il y a Rachel.

 

Les trois histoires vont bien évdemment finir par se rencontrer !

 

La partie qu traite de Cécilia m'a fait rire dans sa façon "de se faire des films" dans sa tête ! C'est parfois très drôle !

 

C'est un livre qui peut sembler léger, qui l'est par certains côtés mais je ne l'ai pas trouvé gnangnan !

 

J'aime beaucoup ce genre de livres avec les femmes à l'honneur, leurs histoires personnelles, leurs petits drames, leurs grands drames, leurs réflexions sur la vie, sur l'amour, sur les enfants.

C'est un livre qui se lit facilement, c'est fluide.

 

Il y a une intrigue intéressante qui plus est...

 

J'ai beaucoup aimé suivre le destin de ces 3 femmes et des gens qui vivent avec et autour d'elles.

 

Un bon moment de lecture, peut être le livre un peu à lire en vacances sur la plage mais sur le canapé en septembre c'est très bien aussi !

 

Repost 0
Published by Isa
commenter cet article
24 septembre 2015 4 24 /09 /septembre /2015 08:00

 

Depuis qu'il a quitté la police, Fin Macleod vit sur son île natales des Hébrides, à l'ouest de l'Ecosse. Engagé pour pourchasser les braconniers qui pillent les eaux sauvages des domaines de pêche, il retrouve Whistler, son ami de jeunesse. 

Le plus brillant des enfants de Lewis. Le plus loyal aussi qui, par 2 fois, lui a sauvé la vie. Promis au plus bel avenir, il a pourtant refusé de quitter l'île où il vit aujourd'hui comme un vagabond ; sauvage, asocial, privé de la garde de sa fille unique. Et d'entre tous, il est le plus redoutable des braconniers. 

Quand Fin se voit contraint de le traquer, Whistler, de nouveau, l'arrache à la mort et le conduit jusqu'à un lac qui abrite depuis 17 années l'épave d'un avion.L'appareil que tous croyaient abimé en mer, recèle le corps d'un homme assassiné.

Dans sa quête pour résoudre l'énigme, Fin opère un retour vers le passé qui le confronte aux 3 femmes qui ont marqué sa vie : Marsali qui a hanté toute son existence, Mairead à la voix pure qui a envouté ses premières années d'homme, Mona dont l'a séparé pour toujours la mort tragique de leur fils.

Opus final de la trilogie de Lewis, "Le Braconnier du lac perdu" en est aussi le plus apocalyptique. Alors que ressurgissent les démons enfouis et que les insulaires affrontent une nature dévastatrice, l'heure des comptes a sonné et les damnés viennent réclamer leur lot de victimes.

 

3è opus de la trilogie de l'île de Lewis, j'ai retrouvé avec grand plaisir Fin MacLeod !

 

La construction du livre ne diffère pas des autres.

 

Ici Fin retrouve un de ces amis d'enfance. Cela lui permet de revivre certains des éléments de son passé et cela nous permet de le comprendre un peu mieux.

 

Fin n'est pas un personnage joyeux loin de là, la vie lui a donné son lot de drame et cela s'en ressent sur son caractère.

 

Une fois de plus, même si il est ex-inspecteur, il ne peut s'empêcher de se mêler à l'intrigue !

 

Une intrigue qui tire son explication dans le passé et dont on aura du mal à deviner l'issue !

 

Cette intrigue sert aussi de prétexte à nous raconter la vie des hommes sur cette île, île qui est une fois de plus un personnage à part entière du roman et que l'on a envie d'aller visiter !

Repost 0
Published by Isa
commenter cet article
17 septembre 2015 4 17 /09 /septembre /2015 08:00

 

1)Ne pas sortir sans bombe lacrymo 
2)Toujours repérer les sorties 
3)Toujours avoir un plan de secours 
4)Ne jamais se retrouver coincée 
5)Ne jamais paniquer... 

Et la règle n°1 : ne jamais monter dans la voiture d'un inconnu. 

Elles avaient tout prévu. Rédiger une liste exhaustive des dangers qui peuplent notre environnement. Etabli tous les interdits. Pris toutes les mesures de sécurité pour rendre leur monde plus sur. 
Aucun imprévu ne devait plus pouvoir les surprendre. 
Elles ont enfreint la première règle : elles ont pris un taxi. 
Des lors, le cauchemar n'aura plus de fin.

 

Alors là ! L'auteur a fait très fort !

 

Je lis énormément de thrillers, thrillers psychologiques, policiers, romans à suspense etc et j'adore quand je trouve un livre qui change des thrillers ordinaires - même si les thrillers "ordinaires" sont géniaux attention ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit !

 

Je suis encore sous le choc de ma lecture en fait.

 

C'est remarquablement bien écrit. L'histoire est vraiment effrayante et pour vite tomber dans le glauque et dans le sordide mais ce n'est pas le cas. C'est bien évidemment un sujet difficile mais l'auteur a réussi à ne pas sombrer dans les trucs trop gores.

 

En alternant le passé et le présent, l'auteur réussit à faire en sorte que tout cet engrenage soit parfaitement huilée. Au fil des pages, on tombe dans un espère de système où l'auteur arrive à complètement nous faire imaginer ce que cela peut faire de rester enfermée dans une cave pendant de longues années.

 

L'enquête que mène Sarah est plein de rebondissements et est totalement passionnante.

 

Un livre qu'il vous faut absolument découvrir !

 

 

 

 

Repost 0
Published by Isa
commenter cet article
10 septembre 2015 4 10 /09 /septembre /2015 08:00

 

Malorie élève ses enfants de la seule façon possible: barricadés chez eux. Dehors, il y a un danger terrible, sans nom. S'ils s'aventurent à l'extérieur, ce sera les yeux bandés pour rester en vie. 

S'ils ôtent leurs bandeaux, ils se donneront la mort avec une violence inouïe. Malorie a deux solutions: rester cachée avec ses enfants, isolée, ou bien entamer un terrifiant périple jusqu'au fleuve dans une tentative désespérée, presque vaine, pour rejoindre une hypothétique colonie de survivants. La maison est calme. 

Les portes sont verrouillées, les rideaux sont tirés, les matelas cloués aux fenêtres. Les enfants dorment dans la chambre de l'autre côté du couloir. Mais bientôt, elle devra les réveiller et leur bander les yeux. Aujourd'hui, ils doivent quitter la maison et jouer le tout pour le tout.   

Un tour de force psychologique oppressant au cœur de l'Amérique contemporaine, dans une atmosphère de fin des temps digne d'un livre de Barjavel, de La Route de Cormac McCarthy ou du Jour des Triffides de John Wyndham. Bird Box revisite le roman post-apocalyptique et hisse son jeune auteur Josh Malerman parmi les grands noms du genre.

 

Un superbe roman que je n'ai pas réussi à lâcher !

 

J'ai adoré ce côté complètement différent des autres livres, l'idée est super originale c'est le moins que l'on puisse dire.

 

La construction du livre est bien fait également, Malorie raconte son histoire à différents moments de son parcours et c'est super intéressant.

 

L'auteur réussit à nous faire frémir du début à la fin, on s'imagine vivre à la place de Malorie et il est évidemment que pour moi je n'aurai jamais eu son courage et sa ténacité. Cela dit, peut être qu'en mode survie on y arrive...

 

J'aime les films ou les séries un peu catastrophes où les gens doivent survivre coûte que coûte et j'ai un peu retrouvé cet esprit là dans ce livre.

 

J'ai lu sur différentes critiques qu'il y aurait sûrement une suite, la fin du livre peut le laisser à penser mais en même c'est finalement quand même une vraie fin avec notre imagination qui peut faire le reste !

Repost 0
Published by Isa
commenter cet article
3 septembre 2015 4 03 /09 /septembre /2015 08:00

 

À New York, Kate élève seule sa fille de 15 ans, Amelia. En dépit d'un rythme professionnel soutenu, elle parvient à être à l'écoute de cette adolescente intelligente et responsable, ouverte et bien dans sa peau. Très proches, elles n'ont pas de secrets l'une pour l'autre. C'est en tout cas ce que croit Kate, jusqu'à ce matin d'octobre où elle reçoit un appel de l'école. On lui demande de venir de toute urgence. Lorsqu'elle arrive, Kate se retrouve face à une cohorte d'ambulances et de voitures de police. Elle ne reverra plus jamais sa fille. Amelia a sauté du toit de l'établissement. Désespoir et incompréhension. Pourquoi une jeune fille en apparence si épanouie a-t-elle décidé de mettre fin à ses jours ? Rongée par le chagrin et la culpabilité, Kate tente d'accepter l'inacceptable... Mais un jour, elle reçoit un SMS anonyme qui remet tout en question : " Amelia n'a pas sauté. " Obsédée par cette révélation, Kate s'immisce alors dans la vie privée de sa fille et réalise bientôt qu'elle ne la connaissait pas si bien qu'elle le pensait. À travers les SMS, les mails d'Amelia, les réseaux sociaux, elle va tenter de reconstruire la vie de son enfant afin de comprendre qui elle était vraiment et ce qui l'a poussée à monter sur le toit ce jour-là. La réalité qui l'attend sera beaucoup plus sombre que tout ce qu'elle avait pu imaginer. Une vision singulière du malaise de l'adolescence. Des personnages inoubliables. Un sens du suspense unique. Une critique dithyrambique. Ce premier roman de Kimberly McCreight est un chef-d'oeuvre. Nicole Kidman en a acquis les droits d'adaptation cinématographique pour un film produit par HBO.

 

La quête d'une mère qui cherche à comprendre les raisons du suicide de sa fille ! Le thème est à la base quand même assez difficile je trouve et rien qu'à lire le résumé ça fait froid dans le dos...

 

Le roman est construit avec plein de parties différentes. Kate nous parle après le drame, Amélia avant le drame et à cela s'ajoute des bouts de SMS, des bouts de Facebook... L'ensemble est très réussi.

 

Kate tente de sonder sa fille après coup, en lisant ses sms, en interrogeant ses amies et découvre des choses qu'elle ignorait complètement de sa fille.

 

Le roman ne tombe jamais dans le patho mais pourtant on voit une adolescente s'enfoncer petit à petit sans que personne ne puisse l'aider et sans qu'elle ne puisse réclamer de l'aide, il aurait suffit de peu pour que tout cela n'arrive pas et c'est ça finalement qui fait peur 

 

J'ai beaucoup aimé ce livre, j'ai été happée par l'histoire, c'est triste, c'est révoltant et personne n'a pu rien y faire.

 

 

 

Repost 0
Published by Isa
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog d'Isa
  • : Des livres, que des livres, surtout des livres !
  • Contact

Texte Libre

Recherche